Rss Feed
  1. Keep calm and carry on.

    mercredi 26 octobre 2011

    Il est 4h42 du matin, et je suis en train de faire une dissert, avec un rythme de croisière d'une pause de 40 minutes toutes les 10 minutes.

    Ca m'aurait presque manqué.
    |


  2. L'article kiffant

    jeudi 20 octobre 2011

    Exceptionnellement, un article protégé par un mot de passe, parce que je suis couarde dans l'âme et que je ne crache sur les gens que dans leur dos : ICI

    Le mot de passe est sur facebook, ou disponible par mail ! (fournir CV et lettre de motivation)
    |


  3. This is my life (FAUX)

    mercredi 12 octobre 2011

    Bureaucrassie (ah ah ah)

    AMAZING

    Mon désormais traditionnel  "Wall of Stuff" qui est bien parti cette année pour devenir le mur le plus stylé de ma carrière de murière. Je vous met au défi d'y participer en m'envoyant vos fonds de poubelle à              1/5  H e r m i t' s    C r o f t
                                      E H 8     9 R G
                                        Edinburgh
                                           SCOTLAND BABY


    Et je ne suis pas la seule à avoir un wall of stuff (<3) maiiiis j'étais dans le business avant lui !
    |


  4. Le gaélique m'a tuer, cette après-midi, aux alentours de 7:30pm, quand j'ai eu une soudaine réminiscence de mon année de seconde, année honnie durant laquelle j'avais eu la bonne idée de choisir chinois LV3. Je me souviens avec fébrilité de mes heures passées à apprendre des signes tarés, et de mes 5/20 en dictée. Et puis il y a eu l'année d'hypokhâgne et le Lascano, cet affreux bouquin de vocabulaire qui m'a permis d'apprendre à dire "ornithorynque", "belette musquée" et "perruche paronomasée" en espagnol. A l'époque, je mettais environ 8h à mémoriser 20 mots de vocabulaire, que j'oubliais le lendemain. J'ai laissé tomber le chinois, puis l'espagnol.

    ET PUIS J'AI EU LA BONNE IDÉE DE PRENDRE GAÉLIQUE.


    (mais en vrai ça déchire)

    Tha e glè shgith an-drasta !

    Banzai.
    |


  5. Je suis aussi ici pour bosser.

    mercredi 5 octobre 2011

                            Les cours ont commencé lundi (il y a trois semaines donc, mais j’ai mis du temps à publier cet article). J’ai une heure de gaélique par jour, 3h de socio par semaine, et 2 heures de traduction. Je suis contente de constater que s’il y a bien un truc universel, c’est que la socio c’est vraiment une matière poubelle. Ca a l’air dur, extrémement interessant, et très bien enseigné, mais l’amphi était plein à craquer de first years un peu débiles, péroxydées, qui baillaient non-stop et buvaient de l’eau pour passer le temps/se donner une contenance. J’aurai bien rigolé si le mec assis à côté de moi ne puait pas la mort. J’ai un peu halluciné de voir le nombre de pétasses arriver EN RETARD alors que c’était un peu leur premier cours de fac de leur vie, et que leurs parents ont fort probablement fait un emprunt pour leur payer leurs frais d’admission.  Bon, en fait c’était juste une introduction à l’introduction à la sociologie, mais quand même. Je sais déjà que je vais devoir lire pleins de livres que je me suis même pas ruinée à acheter (contrairement à d’autres, explication dans le prochain article). On a le choix entre plusieurs sujets pour les devoirs à rendre, mais à chaque fois ça implique une réflexion sur notre expérience personnelle. Je suis un peu dubitative face au « est-ce que vous aussi vous avez l’impression de vous couper du monde quand vous utilisez votre mp3 ? Discutez. » MAIS JE SUIS TROP PRESSEE DE M’Y METTRE IIIIH. 

                            Sinon j’ai déjà eu pleins de cours de gaélique, en gros c’est 3 heures de langue par semaine, un cours de civi, et un TD toutes les deux semaines. C’est assez rigolo parce que pour nos cours magistraux on est moins nombreux que pour un TD à la Sorbonne (TD à la Sorbonne pour les incultes : 40 personnes dans une salle de 25m² et seulement 30 chaises, chauffage à fond et fenêtres qui ouvrent pas en été, fenêtres qui ferment pas et chauffage en panne en hiver). Nous sommes donc 15 et la prof se lamente qu’on est trop nombreux et qu’on ne va pas pouvoir vraiment faire autant d’oral qu’elle voudrait. Autant dire que je veux rester ici toute ma vie, parce qu’en France il me semble bien que quand on est moins de 30 dans un cours de langue, c’est qu’on a vraiment un bol de ouf (ou qu'on a pris sanscrit LV2).

                          On progresse vite et je vais bientôt ajouter le gaélique à mes langues parlées sur Facebook. Il y a pas mal d’américains dans ce cours j’ai pas trop compris pourquoi, et aussi des meufs écossaises qui font semblant de pas savoir parler gaélique pour pécho des crédits. Je suis pas la dernière donc je suis contente, grâce à un yankee très yankee qui a décidé que toutes les langues du mondes se lisaient avec un accent américain. Il est assez sûr de lui donc j’attends avec impatience le moment où il commencera à contredire la prof. Aujourd’hui on a écouté du rap en gaélique, on a bien rigolé, et après on a fait de la prononciation et on a bien pleuré. 
    La salle de cours est trop choupi, y’a plein de croutes pseudo 18e au mur (ou alors l’art écossais m’échappe), et le prof de civi s’appelle MacLeod <3 (born to be kings, donc).


                             Pour ce qui est du cours de traduction. C’EST HORRIBLE. J’en suis ressortie traumatisée au point d’aller me faire un Venti Caramel Macchiato illico presto (d'habitude je prends un Grande). Je savais en m’y inscrivant que ça allait moyen me plaire, parce que c’est un cours pour francophones, mais je ne soupçonnais le niveau de débilité desdits français. Et ils sont tellement hallucinants que je vais faire un article rien qu’à leur sujet, c’est pour dire. 

                                       Et le week end prochain je vais au loch Lomond !! IIiiih.

    (preuve que cet article est très vieux, vu que je suis allée au Loch il y a deux semaines, rien que ça)
    (et donc en vrai le week end prochain je vais à l’Ile de Skye, et ça, ça envoie total du pâté bien gras)



    Pour prouver que je fais tous les efforts du monde pour vivre le pays de l'intérieur et me familiariser avec les traditions locales, voici ce que j'ai mangé au petit-dej ce matin :

    Des pâtes aux brocolis et à l'oignon. Ouais. Rien que ça.
    |