Rss Feed
  1. Stirling, 16 Décembre

    vendredi 16 décembre 2011

                     Tentative de faire un article Marie-style (j’ai le trac). Btw visitez le blog de Marie qui est trop stylé et qui donne un aperçu de la Turquie bien différent de l’idée qu’on se fait habituellement (ouaip, je suis à fond dans le placement produit en ce moment)(ET SI VOUS VOUS MARIEZ A ANGOULEME, EN CHARENTE, A NEW YORK OU A TOMBOUCTOU ET QUE VOUS CHERCHEZ UN PHOTOGRAPHE VOUS CLIQUEZ LA CIMER).

                     Hier soir je suis donc rentrée de ma journée passée à vider le contenu de la cuisine dans mon ventre pour découvrir un message Facebook de Beth, une copine Américaine super chelou s’il en est, qui me proposait d’aller aujourd’hui à Stirling. Bon, bref j’ai dit oui, on a regardé les horaires de trains, je me suis rendu(e) compte que j’allais devoir me lever avant midi, j’ai pleuré, j’ai mis mon réveil, je me suis dit que cette fois-ci je me couchais tôt, je me suis couchée à 3h.

                     Puisque personne n’a l’air d’être au courant, Stirling est une ville située quelque part dans le nulle-part Ecossais, entre Glasgow et Edinburgh, mais un peu plus au nord quand même. Pour ceux qui ne savent pas où sont Glasgow et Edinburgh, ni l’Ecosse d’ailleurs (aka : la majorité) :



                     Bref, comme ces couillons de sterlingois ils ont poqué leur château en pleine planque stratégique pour les sauvages/les Anglais (l’un n’exclut pas l’autre à l’époque, j’imagine), bah tout le monde essaie de leur piquer TOUT LE TEMPS. Mais genre tout le temps quoi. C’est là que Mel Gibson (joué par William Wallace) intervient :



                     Comme tout le monde le sait, toutes les guerres commencent par quelqu’un qui trouve qu’une carte est pourrie. Mes talents Paint déplorables déclenchèrent donc l’ire de Mel Gibson : 




                     Pour faire court, en haut y’a les Highlanders (cheveux longs, gras, parlent gaélique, mangent avec les doigts), en bas y’a les anglais (cheveux longs, gras, parlent anglais, mangent avec les doigts), les anglais aiment pas les Highlanders parce que c’est grave des sauvages qui menacent la couronne et tout, les Highlanders aiment pas les anglais parce que personne n’aime les anglais. Au milieu du nulle part Ecossais qu’est Stirling, il y’a un château, une rivière, et un pont. J’imagine que s’il n’y avait pas eu de pont, y’aurait pas eu de problème. Comme TOUJOURS tout le monde veut le pont, bref on connait l’histoire, à la fin tout le monde meurt, sauf le soldat Ryan. Et sinon vous pouvez aussi lire l’article Wikipedia

                     Tout ça pour dire que Stirling c’est grave culte ici, et que Mel Gibson est le héros national. Il y a donc trois trucs à voir à Stirling : Le château, le pont qui n’est pas le bon, et le Monument de Gibson.



    Le château : 
    Alors le château, il est grand, et beau. C’est pas tout à fait pareil que les châteaux de par chez nous, c’est carrément plus rustique pour l’époque, si vous voulez mon humble avis. Genre leurs statues renaissance elles font marrer. Comme j’ai eu la flemme de lire le dépliant/mon guide/wikipedia, on saura jamais si je dis que des bêtises. Ceci dit vu la précision historique de cet article jusqu’ici, je pense que vous pouvez me faire confiance. Et sinon dans le château il y avait des DEGUISEMENTS et ça c’était trop bien, je me suis déguisée en ROI. Photos coming soon on Facebook, stay tuned.

    Petit panorama tranquillou.
    Photo au pif parce que j'ai la flemme d'en chercher une bien. Le reste est coming soon sur Facebook.
     (je fais du teasing pour m'assurer une audience stable)




    Le cimetière du château : 
    Alors le cimetière du château, il est grand, et beau. Aussi il y a un endroit où on a un panorama sur la vallée (le Ladies Rock), qui est super connu parce que c’est de là qu’on avait la meilleure vue pour regarder les tournois en contrebas. Au début on se dit que c’est génial, et après on se rend compte qu’on peut avoir la même vue d’à peu près PARTOUT. Les joutes d’hier étaient les feux d’artifice d’aujourd’hui, eh wai.

    Oui Marc, j'ai conscience d'avoir totalement déliré sur les réglages de mon appareil photo
    (j'y suis pour rien il était midi, il faisait déjà nuit)


    Le pont qui n’est pas le bon : 
    C’est le vieux pont, mais il n’est pas assez vieux pour être celui de la bataille, et on est juste passées en bus à côté, en allant au monument Gibson. Ceci dit c’est un grand et beau pont.

    Le champ de bataille, avec le château au loin. En bonus le coucher de soleil de  14h30.



    Le monument Gibson : 
    Alors le monument Gibson, il est grand, et beau. On n’est pas entrées dedans parce qu’on avait déjà raqué 15 euros pour le château, et que c’était 8 de plus pour voir une épée rouillée. On est passées à côté de la statue de ce bon vieux Mel sans la voir, alors qu’elle est parait-il hilarante. J’ai checké sur google image, et en effet.


    La statue coule

    La statue moins coule. Et oui, vous lisez bien, il y'a bien écrit "Freedom" en dessous,
     grosse source de lol pour  tous les  écossais.



    Après on avait du temps avant d’aller prendre le train donc on est allées se réchauffer dans une galerie marchande. On a failli aller au McDo, et en fait non, et puis après on a failli aller au Costa Coffee, et en fait non, et finalement on a repris le train et est on est allées faire une descente chez Tesco parce qu’on avait oublié de manger pendant toute la journée.



    Voilà, gros bisous.


    |



  2. (Cet article est vieux de 3 jours parce qu’après j’ai dormi. Pendant 3 jours donc)

            Aujourd’hui à 9h30 j’avais mon partiel de Gaélique. La veille, je suis allée à un groupe de révision avec les autres gens du cours, c’était bien, on a mangé des brownies et regardé des videos youtube. Après je suis rentrée, et comme j’étais de bonne humeur, j’étais super confiante, et j’ai regardé Breaking Bad (1x1) au lieu de réviser. Après il était 3h alors je me suis couchée.


            JE ME SUIS REVEILLE A 6 HEURES POUR BOSSER. Exploit. Je me suis VRAIMENT réveillée à 6h ! J’avais mis 10 alarmes sur chacun de mes portables, qui ont sonné pendant genre 15 minutes avant que je les entende (la base). Bref, je n’étais pas peu fière de m’être réveillée si tôt, alors j’ai regardé des vidéos youtube pour me féliciter, et puis comme il faut de l’énergie quand on est en partiels, je me suis préparé un bon petit dej. Après, il était l’heure de partir pour le partiel, et j’avais toujours pas révisé. Entre temps j’ai aussi lu des blogs que je ne lis jamais parce que je ne les aime pas. C’est l’effet partiel.
    L’épreuve durait 2h, au bout de 10 secondes je savais que ma note serait drôle, au bout d’une heure j’avais tout bâclé et relu 3 fois. Du coup j’ai fait  la sieste, et j’ai bavé sur mon bras, et un peu sur la copie (mais ça va).

            Après je suis rentrée chez moi et J’AI EU LE COURAGE DE RESSORTIR. Si vous saviez le temps qu’il fait ici vous saisiriez l’ampleur de l’exploit (VENT + PLUIE + NEIGE = on se prend carrément des GIFLES à cause des bourrasques, nos cheveux deviennent des armes de destruction massive pour nos yeux, et j’ai failli tomber du trottoir/dans des escaliers)(bref, je kiffe trop parler de la pluie et du beau temps)(rayer mentions inutiles).

            Tout ça pour dire que je suis allée chez Primark et que j’ai fait un HAUL comme disent les connes, et que je suis trop happy ma race. Primark c’est l’eurodif grand britton, sauf que les fringues sont carrément mettables. J’ai pécho la jupe de mes rêves, 2 chemises absolument gorgeous, des collants super coules (1 pound le collant)(ils se foutent pas un peu de notre gueule en France ? Même chez Tati ils sont plus cher), ET UN SHORT AVEC DES PINGOUINS DESSUS. Je dois reconnaître que ce dernier achat n’était peut-être pas nécessaire.  Je suis aussi désormais en possession d’une pochette imitation Chanel. Lol donc. Elle est trop belle. Bref. (Il va de soi que je hais Chanel, mais 3 euros ça se refuse pas).

            Après j’ai refait mes 30 minutes de marche dans l’autre sens et il fait tellement moche que mon sac Promod en papier s’est totalement déchiqueté, à la fin j’avais genre un gros tas de papier et de fringues mélangées à bout de bras. Lovely weather indeed.

            Et après, parce que j’avais pas encore eu ma dose, je suis allée à un CEILIDH. ET C’ETAIT TROP BIEN SA RACE, QUICONQUE VIENT ME RENDRE VISITE A L’OBLIGATION D’ALLER A UN CEILIDH (oui, je viens d’inventer cette règle). Ça se prononce « kily », et ça envoie total du pâté. J’ai pas encore eu le temps de me doucher donc je suis présentement couverte de sueur, et c’est pas la mienne. Tous les mardis soirs une bande de FOUS se retrouve dans un club du quartier où ils dansent sur de la musique traditionnelle. C’est absolument génial, et indescriptible donc vous avez qu’à venir si vous voulez en savoir plus (ou regarder cette vidéo mais elle ne retranscrit pas l’ambiance super coule où genre les gens décident soudainement de faire la danse en grimpant sur les épaules des autres)(ni la sensation de bien-être instantanée que peut procurer une valse effrénée avec un vieil écossais en kilt)(surtout quand on sait pas valser).



            Voilà, j’ai abandonné cet article ici, mais pour conclure je dirai que 3 jours plus tard j’ai encore des courbatures. Ouais, quand même. J’ai pas pu m’hydrater pendant l’exercice je n’avais pas ma carte d’identité. DUR.
    |


  3. Placement produit.

    samedi 10 décembre 2011

    Salut, j'ai survécu à l'hurricane bawbag, pas sûre de survivre aux partiels par contre.

    J'ai pas mal d'articles en cours sur pleins de trucs en vrac, mais ce qui serait coule c'est que vous me disiez ce que vous aimeriez lire ici. On (=MAMAN) m'a reproché de pas faire assez d'articles relous (ie : descriptifs), mais comme je me suis bien habituée à ma vie chez les rosbifs je sais plus trop ce qui est pertinent, rapport à ce qui pourrait vous intéresser, tout ça. Bref, dites moi tout xoxo.

    Spoiler : ici les gens roulent à gauche, les oufs.

    Et sinon j'ai passé mon partiel de socio, donc j'ai ça à brûler :

    NOP, PAS LES VERNIS LOL LOL LOL
    (également un jeu de "cherchez l'intrus" dans la photo, pour vous faire patienter, je suis vraiment bien bonne)

    Mais, on the bright side, j'ai reçu ça :
    iiiiiiih !

    C'est le dernier Sherlock Holmes. Alors vous allez me dire : "ouhla, alerte à la couillonnade jeune fille, il est mort depuis une blinde Conan Doyle". OUI MAIS NON. Anthony Horowitz a été choisi pour écrire un nouveau tome des aventures du détective de Baker Street (qu'est ce que ça m'énerve les gens qui paraphrasent comme ça)(je le fais pour voir si ça vous énerve aussi). Bon, bref, vous vous dites "mais on s'en fout non ?". OUI MAIS NON. Parce que :

    1 - Sherlock Homes il déchire, c'est trop pas nouveau.
    2 - Conan Doyle il déchirait grave.
    3 - C'est chaud de déchirer autant que ces deux là réunis.
    4 - Eh mais... Horowitz aussi il déchire !!!!
    5 - OH MON DIEU CE LIVRE VA DÉCHIRER.

    Et pour les incultes qui ont pas eu de tortionnaire qui leur lisait L'île du crâne quand ils avaient 5 ans (histoire de les traumatiser à vie, MERCI PAPA), Horowitz est LE MEILLEUR AUTEUR DE ROMANS JEUNESSE DU MONDE (avec Roald Dahl, ok). Ses aventures des frères Diamants sont à se pisser dessus (je ne mâche pas mes mots ce soir, c'est la fatigue), l'île du crâne et Maudit Graal,  j'en parle même pas, et puis bien sûr il y'a Alex Rider, qui est euuh... juste un succès commercial (mais si vous avez envie de vous battre je peux vous démontrer point par point pourquoi Alex Rider déchire grave se race aussi, même si le scénario est cousu de fil blanc).

    Donc voilà, achetez Horowitz, vous avez qu'a lire ça en attendant le prochain article.
    |


  4. Keep calm and carry on.

    mercredi 26 octobre 2011

    Il est 4h42 du matin, et je suis en train de faire une dissert, avec un rythme de croisière d'une pause de 40 minutes toutes les 10 minutes.

    Ca m'aurait presque manqué.
    |


  5. L'article kiffant

    jeudi 20 octobre 2011

    Exceptionnellement, un article protégé par un mot de passe, parce que je suis couarde dans l'âme et que je ne crache sur les gens que dans leur dos : ICI

    Le mot de passe est sur facebook, ou disponible par mail ! (fournir CV et lettre de motivation)
    |


  6. This is my life (FAUX)

    mercredi 12 octobre 2011

    Bureaucrassie (ah ah ah)

    AMAZING

    Mon désormais traditionnel  "Wall of Stuff" qui est bien parti cette année pour devenir le mur le plus stylé de ma carrière de murière. Je vous met au défi d'y participer en m'envoyant vos fonds de poubelle à              1/5  H e r m i t' s    C r o f t
                                      E H 8     9 R G
                                        Edinburgh
                                           SCOTLAND BABY


    Et je ne suis pas la seule à avoir un wall of stuff (<3) maiiiis j'étais dans le business avant lui !
    |


  7. Le gaélique m'a tuer, cette après-midi, aux alentours de 7:30pm, quand j'ai eu une soudaine réminiscence de mon année de seconde, année honnie durant laquelle j'avais eu la bonne idée de choisir chinois LV3. Je me souviens avec fébrilité de mes heures passées à apprendre des signes tarés, et de mes 5/20 en dictée. Et puis il y a eu l'année d'hypokhâgne et le Lascano, cet affreux bouquin de vocabulaire qui m'a permis d'apprendre à dire "ornithorynque", "belette musquée" et "perruche paronomasée" en espagnol. A l'époque, je mettais environ 8h à mémoriser 20 mots de vocabulaire, que j'oubliais le lendemain. J'ai laissé tomber le chinois, puis l'espagnol.

    ET PUIS J'AI EU LA BONNE IDÉE DE PRENDRE GAÉLIQUE.


    (mais en vrai ça déchire)

    Tha e glè shgith an-drasta !

    Banzai.
    |


  8. Je suis aussi ici pour bosser.

    mercredi 5 octobre 2011

                            Les cours ont commencé lundi (il y a trois semaines donc, mais j’ai mis du temps à publier cet article). J’ai une heure de gaélique par jour, 3h de socio par semaine, et 2 heures de traduction. Je suis contente de constater que s’il y a bien un truc universel, c’est que la socio c’est vraiment une matière poubelle. Ca a l’air dur, extrémement interessant, et très bien enseigné, mais l’amphi était plein à craquer de first years un peu débiles, péroxydées, qui baillaient non-stop et buvaient de l’eau pour passer le temps/se donner une contenance. J’aurai bien rigolé si le mec assis à côté de moi ne puait pas la mort. J’ai un peu halluciné de voir le nombre de pétasses arriver EN RETARD alors que c’était un peu leur premier cours de fac de leur vie, et que leurs parents ont fort probablement fait un emprunt pour leur payer leurs frais d’admission.  Bon, en fait c’était juste une introduction à l’introduction à la sociologie, mais quand même. Je sais déjà que je vais devoir lire pleins de livres que je me suis même pas ruinée à acheter (contrairement à d’autres, explication dans le prochain article). On a le choix entre plusieurs sujets pour les devoirs à rendre, mais à chaque fois ça implique une réflexion sur notre expérience personnelle. Je suis un peu dubitative face au « est-ce que vous aussi vous avez l’impression de vous couper du monde quand vous utilisez votre mp3 ? Discutez. » MAIS JE SUIS TROP PRESSEE DE M’Y METTRE IIIIH. 

                            Sinon j’ai déjà eu pleins de cours de gaélique, en gros c’est 3 heures de langue par semaine, un cours de civi, et un TD toutes les deux semaines. C’est assez rigolo parce que pour nos cours magistraux on est moins nombreux que pour un TD à la Sorbonne (TD à la Sorbonne pour les incultes : 40 personnes dans une salle de 25m² et seulement 30 chaises, chauffage à fond et fenêtres qui ouvrent pas en été, fenêtres qui ferment pas et chauffage en panne en hiver). Nous sommes donc 15 et la prof se lamente qu’on est trop nombreux et qu’on ne va pas pouvoir vraiment faire autant d’oral qu’elle voudrait. Autant dire que je veux rester ici toute ma vie, parce qu’en France il me semble bien que quand on est moins de 30 dans un cours de langue, c’est qu’on a vraiment un bol de ouf (ou qu'on a pris sanscrit LV2).

                          On progresse vite et je vais bientôt ajouter le gaélique à mes langues parlées sur Facebook. Il y a pas mal d’américains dans ce cours j’ai pas trop compris pourquoi, et aussi des meufs écossaises qui font semblant de pas savoir parler gaélique pour pécho des crédits. Je suis pas la dernière donc je suis contente, grâce à un yankee très yankee qui a décidé que toutes les langues du mondes se lisaient avec un accent américain. Il est assez sûr de lui donc j’attends avec impatience le moment où il commencera à contredire la prof. Aujourd’hui on a écouté du rap en gaélique, on a bien rigolé, et après on a fait de la prononciation et on a bien pleuré. 
    La salle de cours est trop choupi, y’a plein de croutes pseudo 18e au mur (ou alors l’art écossais m’échappe), et le prof de civi s’appelle MacLeod <3 (born to be kings, donc).


                             Pour ce qui est du cours de traduction. C’EST HORRIBLE. J’en suis ressortie traumatisée au point d’aller me faire un Venti Caramel Macchiato illico presto (d'habitude je prends un Grande). Je savais en m’y inscrivant que ça allait moyen me plaire, parce que c’est un cours pour francophones, mais je ne soupçonnais le niveau de débilité desdits français. Et ils sont tellement hallucinants que je vais faire un article rien qu’à leur sujet, c’est pour dire. 

                                       Et le week end prochain je vais au loch Lomond !! IIiiih.

    (preuve que cet article est très vieux, vu que je suis allée au Loch il y a deux semaines, rien que ça)
    (et donc en vrai le week end prochain je vais à l’Ile de Skye, et ça, ça envoie total du pâté bien gras)



    Pour prouver que je fais tous les efforts du monde pour vivre le pays de l'intérieur et me familiariser avec les traditions locales, voici ce que j'ai mangé au petit-dej ce matin :

    Des pâtes aux brocolis et à l'oignon. Ouais. Rien que ça.
    |


  9. Fizzing Whizzbees and Pumpkin Pasties

    lundi 19 septembre 2011

    Il est grand temps pour moi de vous narrer la meilleure soirée de la Freshers' week, la cérémonie de répartition de la HP Society ! Bavez pauvres ouailles. 

    Hogwarts, Hogwarts,
    Hoggy Warty Hogwarts,
    Teach us something, please,
    Whether we be old and bald,
    Or young with scabby knees
    Our heads could do with filling,
    With some interesting stuff,
    For now they're bare and full of air,
    Dead flies and bits of fluff,
    So teach us things worth knowing,
    Bring back what we've forgot,
    Just do your best, we'll do the rest,
    And learn until our brains all rot.




    Je m'attendais à ce qu'on nous pose des questions puis qu'on nous pose le choixpeau sur la tête et c'est tout... ce fut une tuerie. On a eu droit à des EPREUVES. Il y en avait une pour chaque maison, et on était répartis selon le nombre de points qu'on obtenait à chaque "task".

    L'épreuve Gryffondor était un genre de jeu d'équipe, ou chaque team devait protéger son oeuf de dragon tout en essayant d'attaquer celui de l'équipe adverse. Cela a impliqué beaucoup de combat à main nue. L'épreuve Serdaigle, une énigme. 7 bouteilles, un poème, il fallait trouver dans lesquelles il y avait du poison, du vin de sureau, telle ou telle potion. L'épreuve Poufsoufle était un peu étrange,c'était un mélange de travail d'équipe, de délation, et de sacrifice personnel.A peu près aussi stupide que la maison elle même quoi. Ahem. Et l'épreuve REINE... l'épreuve Serpentard ! Le but était de savoir qui mentait le mieux. J'ai gagné, en prétendant que j'avais des origines espagnoles AHAHAHAH LOL BIG DEDICASSE A TOUT LE TIERS MONDE. Je suis donc fière de vous annoncer que j'ai été répartie à Serpentard, comme je le souhaitais ! J'y ai rencontré des gens trop über-géniaux, qui en plus vivent dans la même résidence que moi, et carrément dans le même bloc, youhou. 

    Après les épreuves on a bien sûr eu droit au choixpeau, sur un tabouret, devant la table des professeurs, s'en est suivi la chanson de Poudlard, chantée par chacun sur un air différent (<3), ET LE FESTIN. Chocogrenouilles, jus de citrouille, bierraubeurre, pâtisseries à la citrouille et un énorme gâteau en forme d'Hedwige qu'on a fini par décapiter. Il était au citron.

    Hedwige (© Beth)


    Mais bien sûr ce qui compte vraiment, c'est que tout ça s'est passé A HOGWARTS, c'est à dire Teviot Hall, dans la grande salle, qui est absolument tout droit sortie de Harry Potter, et que la déco était géniale, des bougies partout, des préfets et des heads of house déguisés, SO MUCH FUN.

    AH, et on est aussi tombées sur la fille la plus greluche du monde, qui s'est carrément mise à pleurer quand elle a été répartie à Serpentard. Elle était genre "je veux pas être impolie ou insulter la maison Serpentard, mais vraiment j'ai le sentiment que je n’appartient pas à cette maison, au fond de mon cœur je sais que je ne suis pas une Serpentard". J'ai failli lui avouer qu'elle n'était pas une sorcière non plus, mais j'ai eu peur de provoquer des séquelles neurologiques graves.

    Poudlard, Poudlard, Pou du Lard du Poudlard,
    Apprends-nous ce qu'il faut savoir,
    Que l'on soit jeune ou vieux ou chauve
    Ou qu'on ait les jambes en guimauve,
    On veut avoir la tête bien pleine
    Jusqu'à en avoir la migraine
    Car pour l'instant c'est du jus d'âne,
    Qui mijote dans nos crânes,
    Oblige-nous à tout étudier,
    Répète-nous c'qu'on a oublié,
    Fais de ton mieux, qu'on se surpasse
    Jusqu'à c'que nos cerveaux crient grâce. 
    | Pays/territoire : Edimbourg, Royaume-Uni


  10. Freeshop et not so free shop.

    vendredi 16 septembre 2011

    Aujourd'hui est le grand jour, le jour du giant freshers' freeshop, c'est à dire de la redistribution des 40 tonnes (authentique) de trucs abandonnées l'année dernière par les étudiants. Miroirs, vêtements, livres, cintres, meubles, électroménager, couverts, chaussures, tancarvilles, classeurs, enfin bon, tout. A cause d'une certaine personne que je ne citerai pas (c'est une longue histoire trop choupi (ou pas) à vous raconter (le meurtre approche), on a pas pu se pointer une heure en avance, mais seulement 15 minutes avant l'ouverture des portes. Autant vous dire qu'il y avait la queue tout le long de George Square (et George Square, c'est long). Du coup j'ai eu ni miroir, ni tancarville. JE SUIS TROP VÉNÈRE. Ca coute trop cher ces trucs, genre j'ai pas vu de tancarville à moins de 12 pounds. Nous avons donc queuté pendant 30 minutes (c'est mieux que Bbg, ici des gens viennent nous distribuer des bonbons) avant d'avoir accès à la caverne d’Ali Baba. J'ai amassé un max de trucs, mais si j'étais restée plus longtemps et que j'avais apporté plus de sacs j'en aurai ramené encore plus. Parce que les gens, quand ils quittent Edinburgh, ils quittent aussi leurs fringues. J'ai récupéré un jean Abercombie trop beau NEUF. Et des chaussures absolument à mon goût JAMAIS PORTÉES. Et un max de jupes, robes, gilets, t-shirts, pulls, tous de marque et en parfait état. 22 fringues trop coules quoi ! (ouais, j'ai compté, c'est mon côté greedy !) J'ai aussi récupéré des assiettes, des couverts, des trucs pour la cuisine, UN GUIDE TOURISTIQUE DE PARIS, un manteau Gap en genre de tweed doublé poil de mouton, et une pochette pour mon ordi.

    Après on est allées shopper avec ma nouvelle potesse americaine qui fait partie d'une sororité, est pompom girl, et est sortie avec un quaterback (elle est blonde aussi). On est allées chez Topshop, et je suis morte un peu. Ca m'a fait DU MAL de laisser toutes ces chaussures toutes seules, alors que je les porterai parfaitement. Elles seraient heureuses avec moi. ET JE N'AI RIEN ACHETE (applaudissez-moi, je le mérite). Par contre après on est allées chez Mark and Spencer et j'ai acheté une echarpe. Et après on est allés chez H&M et j'ai re-acheté une écharpe (JE SUIS TRAUMATISEE).


    Moi avec ma petite écharpe authentiquement écossaise. Et OUI je fus Kate Middleton pour un soir, qu'est-ce qu'on s'amuse ! Je fais le pingouin sur cette photo, car il fait moyennement chaud.

    |


  11. Ghost Busters !

    jeudi 15 septembre 2011

    Craigmillar Castle au mois d'Août.

    Aujourd'hui je me suis rendue compte que la montagne derrière chez moi était bien plus montagnue que je ne l'imaginais, et que derrière mon immeuble il y avait un souterrain qui menait à ça :
    |


  12. Aujourd'hui j'ai enfin eu mon rendez-vous avec mon Director of Studies (DoS). J'aimerai faire remarquer avant tout que l'administration écossaise veut probablement ma mort, parce qu'on m'a assigné un DoS qui dépend du département d'études ESPAGNOLES. Comme vous le savez, mon intérêt pour le tiers-monde est limité, donc c'est assez rigolo quoi.

    Forcément, quand je suis arrivée, le building (je fais pas d'anglicisme hein, on a vraiment des BUILDINGS) était fermé. Mais on ne me la fait pas, je viens de la SORBONNE, donc c'est pas une porte fermée qui m'arrête. Je suis donc passée par la cave.

    Mon DoS m'attendait, tout pimpant, dans son bureau.
    Je suis entrée dans le bureau à 6:00 pm, j'en suis ressortie à 6:02 pm. Juste le temps pour moi de lui dire que je laissais tomber le norvégien et que je prenais SOCIO à la place (vous avez bien lu)(je suis une wanabee looseuse), et pour lui de me faire remarquer que "wow that's so cool t'as déjà tout préparé ton emploi du temps t'es trop une ouf, j'suis content je vais finir plus tôt" (comprendre en filigranne : "sapristi, l'administration française doit vraiment être naze pour que les étudiants aient l'habitude de galérer tous seuls avec leur emploi du temps")(Ici tout est prémâché, et on est servis comme des princes)(et vous voulez même pas savoir à quoi ressemblent les salles de travail de la bibliothèque).

    Anyway, je suis pas mécontente de mes cours, j'ai pris un truc de socio qui a l'air trop hardcore, avec 5 bouquins à lire par semaine, mais les intitulés sont déments genre "sex, drugs and rock'n'roll, comment prendre son pied" (authentique). J'ai aussi pris un cours de gaélique, un autre sur la représentation de l’Écosse au travers des images, de la trad pour pas perdre mon latin, et un cours sur la société britannique.


    J'ai aussi ENFIN rejoins (rejoint ?) la HP Society, car je suis vraiment très bête (ils distribuaient des cookies en forme de dinosaures et j'ai eu une carte du Marauder d'Edinburgh, avec tous les endroits un peu Rowlingiens répertoriés, elle est trop trop trop trop belle) (d'ailleurs en parlant de Rowling, tout le monde parle d'elle ici, même au sein de l'administration le bâtiment principal de la fac est surnommé "Hogwarts" (LE GROS KIFF POUR MOI QUOI) et à notre discours de bienvenue, la première chose que la lady des realtions internationales a dit c'est "vous savez, c'est ici que JKR a étudié, donc ne vous étonnez pas si la fac ressemble étrangement à Hogwarts")(iiiiiiiih !).

    Désolée pour toutes ces parenthèses.

    J'ai aussi adhéré à la photographic Society. Mais on s'en fout c'est pas rigolo, même si on prévoit un trip photo dans les Highlands. HEEERRE WE ARRE! BORN TO BE KIIINGS WE'RE THE PRINCES OF THE UNIVERSE.

    Ce soir je suis allée voir un truc tout à fait étonnant, Hypnodog (regardez sur Youtube, c'est ouf), l'humour était tout à fait limite moral donc ça m'a bien plu. Rappelez moi de ne JAMAIS me faire hypnotiser devant toute ma promo.

    Bon bah voilà, je peux pas raconter un dixième de à quel point c'est trop bien ici, et de à quel point il y a des milliards de trucs à faire qu'on en oublie de manger/dormir. Ah et j'ai un nouveau téléphone portable (avec gps, tmtc !). Mais il veut pas envoyer de message/téléphoner à l'international, donc faut que je contacte le service client. Mais j'imagine que ça vous intéresse pas des masses.


    BAZINGA !

    Ps : MAMAMAAAAN TRICOTE-MOI DES MOUFLES POUR NOEL
    |


  13. Re-coucou !

    lundi 12 septembre 2011

    La vue de ma fenêtre, même s'il faut se pencher grave pour voir ça. D'ailleurs, on ne peut plus se pencher du tout maintenant parce que les fenêtres doivent rester fermées, car il y a UN PEU DE VENT dixit les gens du cru. Je résumerai bien la situation en vous disant que je ne doute pas un instant que le Quidditch soit originiaire d'Edimbourg, J.K.Rowling ayant probablement trouvé son inspiration en regardant les gens s'envoler brusquement dans les rues, juste parce qu'ils ne s'étaient pas assez lestés avant de sortir de chez eux. 
    |


  14. Voilà, comme beaucoup de petites fourbettes et de petits fourbilions (surtout des fourbettes quand même) m'ont contacté via MP pour obtenir des photos de mon nouvel environnement naturel (l'adaptation fut rapide, un peu de sang de pingouin coule dans mes veines), je vous fais donc part de cette première illustration de ma chambre une fois mes valises défaites.


    |