Rss Feed
  1. Fizzing Whizzbees and Pumpkin Pasties

    lundi 19 septembre 2011

    Il est grand temps pour moi de vous narrer la meilleure soirée de la Freshers' week, la cérémonie de répartition de la HP Society ! Bavez pauvres ouailles. 

    Hogwarts, Hogwarts,
    Hoggy Warty Hogwarts,
    Teach us something, please,
    Whether we be old and bald,
    Or young with scabby knees
    Our heads could do with filling,
    With some interesting stuff,
    For now they're bare and full of air,
    Dead flies and bits of fluff,
    So teach us things worth knowing,
    Bring back what we've forgot,
    Just do your best, we'll do the rest,
    And learn until our brains all rot.




    Je m'attendais à ce qu'on nous pose des questions puis qu'on nous pose le choixpeau sur la tête et c'est tout... ce fut une tuerie. On a eu droit à des EPREUVES. Il y en avait une pour chaque maison, et on était répartis selon le nombre de points qu'on obtenait à chaque "task".

    L'épreuve Gryffondor était un genre de jeu d'équipe, ou chaque team devait protéger son oeuf de dragon tout en essayant d'attaquer celui de l'équipe adverse. Cela a impliqué beaucoup de combat à main nue. L'épreuve Serdaigle, une énigme. 7 bouteilles, un poème, il fallait trouver dans lesquelles il y avait du poison, du vin de sureau, telle ou telle potion. L'épreuve Poufsoufle était un peu étrange,c'était un mélange de travail d'équipe, de délation, et de sacrifice personnel.A peu près aussi stupide que la maison elle même quoi. Ahem. Et l'épreuve REINE... l'épreuve Serpentard ! Le but était de savoir qui mentait le mieux. J'ai gagné, en prétendant que j'avais des origines espagnoles AHAHAHAH LOL BIG DEDICASSE A TOUT LE TIERS MONDE. Je suis donc fière de vous annoncer que j'ai été répartie à Serpentard, comme je le souhaitais ! J'y ai rencontré des gens trop über-géniaux, qui en plus vivent dans la même résidence que moi, et carrément dans le même bloc, youhou. 

    Après les épreuves on a bien sûr eu droit au choixpeau, sur un tabouret, devant la table des professeurs, s'en est suivi la chanson de Poudlard, chantée par chacun sur un air différent (<3), ET LE FESTIN. Chocogrenouilles, jus de citrouille, bierraubeurre, pâtisseries à la citrouille et un énorme gâteau en forme d'Hedwige qu'on a fini par décapiter. Il était au citron.

    Hedwige (© Beth)


    Mais bien sûr ce qui compte vraiment, c'est que tout ça s'est passé A HOGWARTS, c'est à dire Teviot Hall, dans la grande salle, qui est absolument tout droit sortie de Harry Potter, et que la déco était géniale, des bougies partout, des préfets et des heads of house déguisés, SO MUCH FUN.

    AH, et on est aussi tombées sur la fille la plus greluche du monde, qui s'est carrément mise à pleurer quand elle a été répartie à Serpentard. Elle était genre "je veux pas être impolie ou insulter la maison Serpentard, mais vraiment j'ai le sentiment que je n’appartient pas à cette maison, au fond de mon cœur je sais que je ne suis pas une Serpentard". J'ai failli lui avouer qu'elle n'était pas une sorcière non plus, mais j'ai eu peur de provoquer des séquelles neurologiques graves.

    Poudlard, Poudlard, Pou du Lard du Poudlard,
    Apprends-nous ce qu'il faut savoir,
    Que l'on soit jeune ou vieux ou chauve
    Ou qu'on ait les jambes en guimauve,
    On veut avoir la tête bien pleine
    Jusqu'à en avoir la migraine
    Car pour l'instant c'est du jus d'âne,
    Qui mijote dans nos crânes,
    Oblige-nous à tout étudier,
    Répète-nous c'qu'on a oublié,
    Fais de ton mieux, qu'on se surpasse
    Jusqu'à c'que nos cerveaux crient grâce. 
    | Pays/territoire : Edimbourg, Royaume-Uni


  2. Freeshop et not so free shop.

    vendredi 16 septembre 2011

    Aujourd'hui est le grand jour, le jour du giant freshers' freeshop, c'est à dire de la redistribution des 40 tonnes (authentique) de trucs abandonnées l'année dernière par les étudiants. Miroirs, vêtements, livres, cintres, meubles, électroménager, couverts, chaussures, tancarvilles, classeurs, enfin bon, tout. A cause d'une certaine personne que je ne citerai pas (c'est une longue histoire trop choupi (ou pas) à vous raconter (le meurtre approche), on a pas pu se pointer une heure en avance, mais seulement 15 minutes avant l'ouverture des portes. Autant vous dire qu'il y avait la queue tout le long de George Square (et George Square, c'est long). Du coup j'ai eu ni miroir, ni tancarville. JE SUIS TROP VÉNÈRE. Ca coute trop cher ces trucs, genre j'ai pas vu de tancarville à moins de 12 pounds. Nous avons donc queuté pendant 30 minutes (c'est mieux que Bbg, ici des gens viennent nous distribuer des bonbons) avant d'avoir accès à la caverne d’Ali Baba. J'ai amassé un max de trucs, mais si j'étais restée plus longtemps et que j'avais apporté plus de sacs j'en aurai ramené encore plus. Parce que les gens, quand ils quittent Edinburgh, ils quittent aussi leurs fringues. J'ai récupéré un jean Abercombie trop beau NEUF. Et des chaussures absolument à mon goût JAMAIS PORTÉES. Et un max de jupes, robes, gilets, t-shirts, pulls, tous de marque et en parfait état. 22 fringues trop coules quoi ! (ouais, j'ai compté, c'est mon côté greedy !) J'ai aussi récupéré des assiettes, des couverts, des trucs pour la cuisine, UN GUIDE TOURISTIQUE DE PARIS, un manteau Gap en genre de tweed doublé poil de mouton, et une pochette pour mon ordi.

    Après on est allées shopper avec ma nouvelle potesse americaine qui fait partie d'une sororité, est pompom girl, et est sortie avec un quaterback (elle est blonde aussi). On est allées chez Topshop, et je suis morte un peu. Ca m'a fait DU MAL de laisser toutes ces chaussures toutes seules, alors que je les porterai parfaitement. Elles seraient heureuses avec moi. ET JE N'AI RIEN ACHETE (applaudissez-moi, je le mérite). Par contre après on est allées chez Mark and Spencer et j'ai acheté une echarpe. Et après on est allés chez H&M et j'ai re-acheté une écharpe (JE SUIS TRAUMATISEE).


    Moi avec ma petite écharpe authentiquement écossaise. Et OUI je fus Kate Middleton pour un soir, qu'est-ce qu'on s'amuse ! Je fais le pingouin sur cette photo, car il fait moyennement chaud.

    |


  3. Ghost Busters !

    jeudi 15 septembre 2011

    Craigmillar Castle au mois d'Août.

    Aujourd'hui je me suis rendue compte que la montagne derrière chez moi était bien plus montagnue que je ne l'imaginais, et que derrière mon immeuble il y avait un souterrain qui menait à ça :
    |


  4. Aujourd'hui j'ai enfin eu mon rendez-vous avec mon Director of Studies (DoS). J'aimerai faire remarquer avant tout que l'administration écossaise veut probablement ma mort, parce qu'on m'a assigné un DoS qui dépend du département d'études ESPAGNOLES. Comme vous le savez, mon intérêt pour le tiers-monde est limité, donc c'est assez rigolo quoi.

    Forcément, quand je suis arrivée, le building (je fais pas d'anglicisme hein, on a vraiment des BUILDINGS) était fermé. Mais on ne me la fait pas, je viens de la SORBONNE, donc c'est pas une porte fermée qui m'arrête. Je suis donc passée par la cave.

    Mon DoS m'attendait, tout pimpant, dans son bureau.
    Je suis entrée dans le bureau à 6:00 pm, j'en suis ressortie à 6:02 pm. Juste le temps pour moi de lui dire que je laissais tomber le norvégien et que je prenais SOCIO à la place (vous avez bien lu)(je suis une wanabee looseuse), et pour lui de me faire remarquer que "wow that's so cool t'as déjà tout préparé ton emploi du temps t'es trop une ouf, j'suis content je vais finir plus tôt" (comprendre en filigranne : "sapristi, l'administration française doit vraiment être naze pour que les étudiants aient l'habitude de galérer tous seuls avec leur emploi du temps")(Ici tout est prémâché, et on est servis comme des princes)(et vous voulez même pas savoir à quoi ressemblent les salles de travail de la bibliothèque).

    Anyway, je suis pas mécontente de mes cours, j'ai pris un truc de socio qui a l'air trop hardcore, avec 5 bouquins à lire par semaine, mais les intitulés sont déments genre "sex, drugs and rock'n'roll, comment prendre son pied" (authentique). J'ai aussi pris un cours de gaélique, un autre sur la représentation de l’Écosse au travers des images, de la trad pour pas perdre mon latin, et un cours sur la société britannique.


    J'ai aussi ENFIN rejoins (rejoint ?) la HP Society, car je suis vraiment très bête (ils distribuaient des cookies en forme de dinosaures et j'ai eu une carte du Marauder d'Edinburgh, avec tous les endroits un peu Rowlingiens répertoriés, elle est trop trop trop trop belle) (d'ailleurs en parlant de Rowling, tout le monde parle d'elle ici, même au sein de l'administration le bâtiment principal de la fac est surnommé "Hogwarts" (LE GROS KIFF POUR MOI QUOI) et à notre discours de bienvenue, la première chose que la lady des realtions internationales a dit c'est "vous savez, c'est ici que JKR a étudié, donc ne vous étonnez pas si la fac ressemble étrangement à Hogwarts")(iiiiiiiih !).

    Désolée pour toutes ces parenthèses.

    J'ai aussi adhéré à la photographic Society. Mais on s'en fout c'est pas rigolo, même si on prévoit un trip photo dans les Highlands. HEEERRE WE ARRE! BORN TO BE KIIINGS WE'RE THE PRINCES OF THE UNIVERSE.

    Ce soir je suis allée voir un truc tout à fait étonnant, Hypnodog (regardez sur Youtube, c'est ouf), l'humour était tout à fait limite moral donc ça m'a bien plu. Rappelez moi de ne JAMAIS me faire hypnotiser devant toute ma promo.

    Bon bah voilà, je peux pas raconter un dixième de à quel point c'est trop bien ici, et de à quel point il y a des milliards de trucs à faire qu'on en oublie de manger/dormir. Ah et j'ai un nouveau téléphone portable (avec gps, tmtc !). Mais il veut pas envoyer de message/téléphoner à l'international, donc faut que je contacte le service client. Mais j'imagine que ça vous intéresse pas des masses.


    BAZINGA !

    Ps : MAMAMAAAAN TRICOTE-MOI DES MOUFLES POUR NOEL
    |


  5. Re-coucou !

    lundi 12 septembre 2011

    La vue de ma fenêtre, même s'il faut se pencher grave pour voir ça. D'ailleurs, on ne peut plus se pencher du tout maintenant parce que les fenêtres doivent rester fermées, car il y a UN PEU DE VENT dixit les gens du cru. Je résumerai bien la situation en vous disant que je ne doute pas un instant que le Quidditch soit originiaire d'Edimbourg, J.K.Rowling ayant probablement trouvé son inspiration en regardant les gens s'envoler brusquement dans les rues, juste parce qu'ils ne s'étaient pas assez lestés avant de sortir de chez eux. 
    |


  6. Voilà, comme beaucoup de petites fourbettes et de petits fourbilions (surtout des fourbettes quand même) m'ont contacté via MP pour obtenir des photos de mon nouvel environnement naturel (l'adaptation fut rapide, un peu de sang de pingouin coule dans mes veines), je vous fais donc part de cette première illustration de ma chambre une fois mes valises défaites.


    |