Rss Feed

  1.                Lundi on a commencé par aller à la fac parce que Marie avait deux cours. Un cours d’histoire, et un cours dont j’ignore le sujet vu qu’on a juste bu du thé en discutant. Enfin on a bu du thé et discuté pendant l’autre cours aussi. Dans la fac il y’a des étudiants qui sont payés pour apporter le thé aux profs sur des petits plateaux, et je jure que le jour où on a ça à P4, j’arrête de me plaindre. Les bâtiments sont au bord d’un lac, tranquillou, et aussi le réfectoire est pas cher, c’est le bien. JE CONFIRME LES PROPOS DE MARIE, IL Y A EN EFFET DES MACHINES A SOUS DANS L’ENCEINTE DE LA FAC, DES MACHINES A ATTRAPER DES NOUNOURS MEME. Et elles occupent effectivement les seules prises disponibles. CULTURE SHOCK.

                       Aussi , pour aller et revenir de la fac on a pris un DOLMUS, et c’était trop bien. Comme Marie l’a déjà expliqué ce sont des genre de mini-bus un peu rustiques, qui servent de taxi mais ont un trajet prédéfini. Ils vont VITE.

    L'interieur d'un dolmus, avec la porte qui ne ferme que dans les bons jours.
                    Je n’ai pas eu la chance de monter dans un dolmus plein à craquer, mais on a eu notre dose d’aventures, quand on a voulu se rendre au terminal de bus et qu’il n’y avait pas de dolmus qui allait dans cette direction. Pour une sombre raison que j’ignore on a eu un dolmus pour nous toutes seules, pour le même tarif. Et le conducteur a mis du Rihanna parce qu’il a pensé que comme on était des filles pas turques, on ne devait pas écouter Tarkan (FAUX).



                   Après on a voulu attraper un bus pour Iznik et on l’a raté, on s’est donc rabattues sur Karasu. C’est la meilleure idée qu’on ait eue de notre vie, environ. Cette « ville » est démentielle. On se serait cru au Texas slash Mexique combo Sarajevo. Ce n’était pas exactement ce à quoi on nous attendait vu qu’un pote de Marie nous avait vendu la chose comme une « station balnéaire », mais dans les faits c’était MILLE FOIS MIEUX. On a été accueillies direct par un parc d’attraction abandonné, tout croulant et rouillé, en mode Silent Hill. Après, on est allées sur la plage, qui était positivement dégueulasse, avec un milliards de trucs abandonnés dans le sable. La croisette (lol) était bordée de cafés/restaurants pour touristes en ruines, et ceux qui étaient ouverts (un miracle vu que la ville était déserte) vendaient des glaces magnum périmées. Et de la viande verte.

    Dans les rues pas goudronnées passaient à fond des bandes de Hell’s Angels  de 12 ans sans casques sur des mobilettes plus vieilles qu’eux. 
    Youhou ! Notez le clown freaky en arrière plan. R.L Stine a dû s'inspirer de cet endroit.

    Globalement je dirai que les habitants avaient tous des têtes de PIRATES. Voilà. 

    Bref, vous aurez donc deviné que j'ai kiffé ma race cette journée de failitude controlée, et que KARAKARAKARASU c'est un peu le PARA PARA PARADISE. Mais faut pas y rester plus de 8h quand même.
    Disneyland local, clairement
    Et sur le retour on a vu passer des cygognes.

    Et v’la comme je vous bacle un article. Gros bisous. Ici il pleut, il y’a du vent, il fait moins de 10, mais les gens prennent quand même le thé en terrasse. SCOTLAND.

    PS : de retour à Adapazari on a longé un camp militaire et c’était rigolo parce que les gars ils rigolent trop pas didonc. J’aurai probablement profité de la situation un peu plus si j’avais pas eu UNE ENVIE DE FAIRE PIPI A CREVER. Et je m’en souviens 3 semaines plus tard, c’est pour dire. VOILA. AU REVOIR. 




    Des weshwesh locaux



    |


  2. 3 commentaires:

    1. eurotrashgirl a dit…

      bwahahaha, camille, you fucking rock!bi-bi-bi-bisous!

    2. Marie a dit…

      Même si Tarkan a fait planté mon pc (oui j'ai du mal avec YouTube, et d'ailleurs, il est franco-turc Tarkan, han, j'ai appris ça en lisant mon guide de la Turquie), j'ai encore kiffé ton article. Karasu, la ville vintage !

    3. Kate a dit…

      Lévi-Strauss peut aller se rhabiller. Et Michael Jackson aussi, clairement. Merci pour cette barre de rire.

    Enregistrer un commentaire